✓ 30 jours d’essai gratuit ✓ Sans engagement ✓ Sans CB
Langue

Le crédit client

Le crédit client

Sommaire : 

  1. Qu’est-ce que le crédit client ?
  2. Comment calculer le crédit client ?
    1. Le crédit client contracté par une entreprise : 
    2. Le crédit client accordé par une entreprise :
  3. Comment maîtriser le crédit client ?

 

Qu’est-ce que le crédit client ?

Le crédit client est un accord commercial trouvé entre deux entreprises. Il concerne le délai de paiement, plus long, accordé à une entreprise cliente pour solder sa dette

En comptabilité, le crédit client est une dette qu’une entreprise a contractée :

  • Soit envers ses fournisseurs, dans le cas d’une livraison de bien
  • Soit envers une entreprise, dans le cadre d’une prestation de service

Le crédit client permet donc à une entreprise de décaler le règlement d’une livraison de bien ou d’une prestation de service

En contractant un crédit client, l’entreprise peut acheter des biens ou des services sans avoir à payer immédiatement. Elle s’engage toutefois à rembourser cette dette à une date ultérieure.

Sur le plan comptable, c’est le passif de l’entreprise qui est directement impacté. Le crédit client étant rattaché aux dettes. Celles-ci correspondent au montant total des sommes non soldées par l’entreprise. 

Lorsque l’entreprise rembourse sa dette, le montant du crédit client est alors débité du passif circulant et crédité par l’actif circulant.

Dans le cas inverse, l’actif circulant servirait à accorder des délais de paiement à ses clients.

 

Comment calculer le crédit client ?

Le crédit client contracté par une entreprise :

Pour calculer le crédit client, il faut additionner la somme de toutes les dettes que l’entreprise a envers ses clients, les dettes non soldées. 

Voici un exemple : 

  • L’entreprise “A” trouve un accord commercial avec l’entreprise “B”, au sujet d’une livraison de bien, pour un montant de 50 000 € TTC. L’accord commercial stipule un délai de paiement de 60 jours. 
  • L’entreprise “A” achète les services d’une entreprise “C”, pour un montant de 7 000 € TTC. Là encore l’accord commercial stipule un délai de paiement de 60 jours. 

Dans ce cas, le crédit client de l’entreprise “A” est égal à 57 000 € TTC, soit le montant total des dettes envers les entreprises “Bée” et “C”. 

 

Le crédit client accordé par une entreprise :

Il est également possible de calculer la durée moyenne d’un crédit client accordé par les entreprises. 

Pour cela, il faut prendre connaissance de l’encours client sur le chiffre d’affaires de l’entreprise. 

Pour obtenir ce ratio, il est nécessaire de diviser les créances clients par le chiffre d’affaires et de multiplier le résultat par le nombre de jours sur l’année.

Voici un exemple : 

  • L’entreprise “A” a réalisé un chiffre d’affaires de 300 000 euros TTC durant l’année 2022. Et le montant de ses créances clients, sur la même année, est de 70 000 euros.

Dans ce cas, le ratio de crédit client accordé par l’entreprise sur l’année 2022 sera de 84.

 

Comment maîtriser le crédit client ?

Chaque crédit client représente un risque client : retard de paiement, créances client, etc.…

Les retards de paiement peuvent avoir un réel impact négatif sur votre trésorerie. En moyenne, dans le cadre d’une relation B2B, il faut compter une cinquantaine de jours pour qu’une entreprise se fasse payer. Et cela peut monter jusqu’à 60 jours dans le cas d’une relation commerciale avec une entreprise publique.

Il est donc nécessaire d’encadrer ce risque.

Le logiciel de recouvrement peut être un excellent moyen pour automatiser le travail de relance et de personnalisation des relations clientes. Aston iTF endosse les principales fonctions du credit management.

Il vous permet notamment : 

  • De créer des scénarios et modèles paramétrables avec une relance multicanale (Mail, Courriers, Courriers matérialisés, téléphone, SMS) et un statut de réception,
  • D’avoir une vision client, de la synthèse à la facture en 3 clics,
  • D’établir automatiquement un scoring ainsi qu’un prévisionnel d’encaissement, 
  • D’obtenir une vision personnalisée par utilisateur correspondant à votre organigramme : opérateur de relance, commercial, business unit, directeur financier, …